Block title
Block content

La spiritualité est aujourd’hui devenue presque une manière de vivre ! une façon de penser, d’agir et même de réfléchir.

Nous cherchons à nous conformer à la forme idéale que cette « spiritualité » a pris dans notre conscience.

Peuvent alors naitre des craintes de ne pas être suffisamment digne ou « à la hauteur » quand certains comportements intérieurs naissent spontanément en nous, tel que les jugements, les peurs, et souvent…le ras le bol de tout ça…

Quand la vraie vie reprend le dessus, nous nous sentons accablé par notre incapacité à être cette projection idéale à laquelle nous aspirons…Un être spirituel !

Il me semble que tant que nous espérons être autre chose que ce que nous sommes et tant que nous aspirons à autre chose que ce qui est présent, nous nous éloignons de nous-même.

Nous pouvons alors ériger une sorte de déni de ce que nous sommes parce que nous ne voulons pas nous accepter tel que nous sommes.

Car cela n’est pas simple et demande du courage.

 

 

La spiritualité est un concept et bien qu’elle soit une construction faite par une recherche sincère de notre propre nature dans les multiples traditions existantes, elle est aussi dans certains de ses aspects, le résultat d’une frustration et d’une non-acceptation de la vie telle qu’elle nous est proposée.

Un ego spirituel est beaucoup plus subtil que la caricature grossière que nous pouvons en faire quand nous en rigolons ou le remarquons chez autrui !

Nous avons tous un aspect de lui en nous, chacun à son niveau d’action ou de revendication de ses propres activités ou croyances.

Qui n’a pas eu ou « n’a pas » le sentiment en voyant le voisin « plombé » ou « lourd » de son immeuble ou de lotissement de se sentir plus « évolué » ou plus noble par ses activités méditatives ou ses visites chez des maitres spirituels ?

Nous cherchons dans cet idéal spirituel une manière d’être exceptionnel parce que nous avons besoin de nous sentir exceptionnel !

Nous avons besoin de trouver un sens à ce qui est vécu, voir à justifier la difficulté de la vie que nous vivons et qui parfois ressemble à tout sauf à quelque chose de spirituel.

Arrêtons de vouloir être spirituel !

Notre essence est déjà divine dans sa nature ! nous sommes déjà ce que nous cherchons !

Si le divin s’est incarné, je pense que cela n’est sûrement pas pour s’inventer une autre divinité que ce qu’il est déjà !

Il a en tous cas, a priori, l’humour de l’accepter et de le jouer à travers nous !

Le premier travail serait d’apprendre à le reconnaitre dans ce que nous sommes, nos faiblesses, nos contradictions, notre médiocrité quand elle a lieu…

Car cela a aussi sa place dans notre conscience, même si notre aspiration sais que ces difficultés diminueront au fur et à mesure de notre croissance intérieure. 

Apprenons à être ce que nous sommes, continuons nos pratiques méditatives et autres, mais sans être dupe que toutes celles-ci ne sont présentes que pour nous apprendre à nous calmer suffisamment pour reconnaitre et accepter ce qui a toujours été présent en notre coeur…

 
Block title

Votre espace privé

Block content
Connectez-vous !
et découvrez des vidéos exclusives et des pods cast !
Téléchargez vos méditations guidées pour apprendre à mieux méditer !
Enter your e-mail address or username.
Saisissez le mot de passe qui accompagne votre courriel.
Partager