Block title
Block content

Dès que le printemps arrive ou l’automne d’ailleurs,
j’achète des arbres et des plantes …
Mon terrain est vaste et cela a toujours été pour moi une vraie passion d’embellir un lieu et de trouver une harmonie dans les couleurs et époques de floraison, les feuillages et la beauté et cohérence du port des végétaux qui se côtoient …

Nous avons souvent tendance, dans certains jardins à ne pas trop planter ou surcharger pour éviter d’avoir trop de travaux d’entretien à la belle saison.

Quand nous apprenons à regarder la nature ,
nous pouvons observer que la nature à horreur du vide.
Que les végétaux les plus envahissants poussent en premier, là où on leur laisse la place.
Le chien-dent pour une surface de pelouse, les bois-légers comme les Ailantes lors des rases de forêt.

Là où la terre est fertile, la nature ne perds pas de temps pour faire germer ce qui est le plus rapide et s’enracine le plus vite …

Notre monde intérieur fonctionne de même …

Quand nous laissons la place en nous par des remises en question pour tenter de créer un meilleur paysage dans notre quotidien,
il reste plus facile dans ces espaces que nous voudrions coloniser pour réaliser nos aspirations, que ceux-ci soient des projets, des réalisations même matérielles,
de laisser germer des graines de peurs, des pépins de doutes …
plutôt que de s’atteler à semer de la Foi et de la confiance …

Notre conscience est comme un jardin, et nous demande un effort le temps que les végétaux choisis aient eu le temps de s’enraciner et prendre leurs places dans le paysage intérieur.
Ils peuvent ensuite protéger l’espace de plantation par leurs présences et être la source de semences à l’image de ce que nous aimons et de ce qui nous nourrit.

Un jardin fourni, n’est pas forcément de ceux qui demandent le plus d’effort quand les végétaux occupent l’espace de manière cohérente.
Plutôt que de chercher à tailler et couper en permanence ce qui ne nous plaît pas dans notre jardin intérieur et nous battre contre l’envahissement de certaines espèces … plantons ce que nous aimons en même temps que nous désherbons.
Car la puissance de la nature nourrira nos choix et facilitera naturellement leurs croissances en nous …

François Breton

Block title

Votre espace privé

Block content
Connectez-vous !
et découvrez des vidéos exclusives et des pods cast !
Téléchargez vos méditations guidées pour apprendre à mieux méditer !
Enter your e-mail address or username.
Saisissez le mot de passe qui accompagne votre courriel.
Partager